Comment se passe un stage en Espagne?

Parlons des stages en Espagne. Comment se passent-ils? Se déroulent-ils de la même manière qu’au Royaume-Uni ou que dans les autres pays d’Europe?

Avant 1992, les stages n’existaient que dans les domaines de l’éducation et de la médecine. Depuis, ils ont été intégrés dans la majorité des cursus et sont bien plus fréquents. En Espagne, un stage ne fonctionne pas comme en France ou en Allemagne. En effet, les stages suivent des règles précises avant l’obtention d’un diplôme d’études, et combinent deux parties portant sur la connaissance: une théorique et une pratique qui donnent de l’expérience à l’étudiant. C’est pourquoi la plupart des universités impose aux étudiants de faire un stage.

Vous pouvez trouver deux types de stage:
Les stages pour les étudiants: Mis en place par les universités, ils sont obligatoires et sont regis par une convention de stage qui relie la faculté à l’entreprise; ils sont appelés «Programmes de Coopération Éducative». Un tuteur est choisi pour aider le stagiaire au sein de l’entreprise ou sur le lieu de travail, et un autre pour le suivre de l’université. Généralement, les stagiaires sont payés mais les entreprises ont la possibilité de donner des compensations économiques en guise de bourse. Les stagiaires sont couverts par l’assurance des étudiants et de l’université. Le stagiaire/étudiant ne sera jamais considéré comme un vrai employé.
Les stages non obligatoires pour les jeunes diplômés: La législation espagnole ne possède en réalité aucune loi pour ce genre de stages. Ils sont représentés par une convention de stage en trois parties qui peut être proposée par une université, une association ou des programmes alternatifs tels que l’Université Publique de Navarra, l’Association Diàlogo ou encore le Programme Eurodyssée. Il est possible de conclure un accord mutuel avec l’employeur pour souscrire à une assurance individuelle mais il est rare que cela se produise; dans la plupart des cas, les entreprises exigent une convention. Les rémunérations de ces stages sont considérées comme des bourses car le stagiaire n’a pas un emploi officiel, il ne s’agit donc pas d’une relation professionnelle basée sur un contrat. Il est important de ne pas confondre ces stages avec des sous-contrats de stage (Contrats de Pratique) qui sont très communs pour les jeunes diplômés, pour lesquels ils doivent souscrire à une assurance sociale pour recevoir un salaire fixe.

Les heures de travail en Espagne sont différentes des autres pays: les journées de travail se terminent plus tard (entre 19h et 20h); la pause déjeuner est aux alentours de 14h30 et la semaine de travail est de 40 heures.

Quelques conseils si vous voulez postuler pour une offre de stage:
Votre CV est plus important que votre lettre de motivation. Vous feriez donc mieux de rédiger un bon CV. Il doit être bref (deux pages maximum), simple, clair et précis. Le but étant bien sûr d’obtenir un entretien d’embauche. Faites attentions à ne pas faire de fautes, car les Espagnols sont très pointilleux sur l’orthographe.

Vous êtes maintenant prêt pour faire un stage en Espagne. Dernière petite astuce bien utile avant que vous partiez: restez vous même et gardez le sourire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *