Archive for Royaume-Uni

La vie étudiante au Royaume-Uni

J’ai toujours vécu au Royaume-Uni, mais depuis ces deux dernières années, je suis étudiante à l’Université de Stirling, en Écosse. Pendant cette période, j’ai vécu et étudié loin de chez moi, m’immergeant totalement dans la culture que l’on appelle « la vie étudiante ». Bien sûr, celle-ci varie beaucoup en fonction des lieux, mais je pense qu’il y a des bases qui peuvent être appliquées à toutes les universités britanniques. Personnellement, j’apprécie vraiment tous les aspects de ma vie universitaire ici au Royaume-Uni et je n’hésiterais pas à la recommander à n’importe qui.

Premièrement, voyons les détails techniques : en Écosse, la durée d’une licence avec mention ordinaire est de quatre ans, contre trois ans en Angleterre et dans d’autres parties du Royaume-Uni comme au Pays de Galle et en Irlande du Nord. Il est aussi possible en Écosse de faire une licence normale (sans mention) en trois ans, mais le diplôme en quatre ans reste malgré tout le plus courant.

Aussi, si vous venez de l’étranger pour étudier au Royaume-Uni, vous devrez très probablement payer des frais de scolarité. Cependant, vous pourrez y échapper si vous avez vécu en Écosse pendant un certain nombre d’années avant de postuler. Il existe également d’autres réductions disponibles comme la couverture jusqu’à 50 % de vos frais de scolarité mais seulement si vous vivez dans l’Union Européenne. Bien sûr, il y a toujours la possibilité de postuler pour une bourse d’étude ou de se faire sponsoriser par une entreprise tout au long de votre diplôme.

Deuxièmement, passons à une journée typique dans une université britannique : l’emploi du temps est composé d’un mélange de cours magistraux et de travaux dirigés (aussi appelés tutoriels). Pour chaque semestre, vous devrez choisir un nombre prédéfini de modules (classes) – quoi que ce soit, de 2 à 10, dépendant de leur intensité. Quand vous choisissez les modules, vous verrez que certains sont obligatoires par rapport à votre licence, mais souvent, les étudiants ont la liberté de choisir les matières additionnelles qui leur plaisent. Aussi, à la différence des autres systèmes universitaires d’Europe, vous n’êtes pas obligé de choisir un cours de langue, sauf si c’est essentiel pour votre licence.

Maintenant, allons dans les résidences universitaires. Il est conseillé par les universités que vous vous installiez en résidence universitaire dès votre première année. De cette façon, vous rencontrerez de nouvelles personnes, vous vous ferez des amis et apprendrez comment tout cela fonctionne. Les résidences universitaires sont très variées tant au niveau de leur taille et de leur design que sur leur capacité d’accueil. Personnellement, pendant ma première année, je vivais dans un couloir avec quinze personnes et nous partagions une cuisine, ce que j’aimais beaucoup parce que j’ai rencontré de nombreuses personnes. Vivre en résidence universitaire est une grande expérience, car tout le monde est dans la même situation et essaye de s’adapter ; c’est aussi très bien pour votre vie sociale, toutes les meilleures fêtes se passent dans les résidences !

Autre aspect important sur la vie étudiante au Royaume-Uni : les sorties durant le week-end. Souvent, les bars et les discothèques organisent des soirées étudiantes en milieu de semaine, avec des prix d’entrée et de boisson réduits. Par exemple, dans mon université, les mardis et les jeudis sont les plus grosses soirées de la semaine. Évidemment, le but est quand même de vous faire aller en cours le jour suivant, mais c’est une grande tradition qui fait que vous n’avez pas à attendre jusqu’au week-end pour sortir et vous amuser avec vos amis.

Enfin, ne pas oublier les clubs et les équipes de sport, autres points positifs de la vie étudiante. Souvent, les universités ont des clubs aux concepts plutôt marrants comme « le club des dégustateurs de chocolat » que vous pouvez rejoindre, vous faire de nouveaux amis et ainsi plaisanter tous ensemble. Il y a aussi des clubs plus sérieux qui peuvent être bénéfiques pour votre diplôme comme par exemple le « business club ». Les clubs de sports sont aussi un bon moyen de s’intégrer, de faire de nouvelles rencontres et de se confronter au jeu de la compétition. Par exemple, j’ai rejoint le club de sport des pom-pom girls juste pour m’amuser un peu, et c’est vraiment un bon moyen de rencontrer du nouveau monde.

Lorsque vous venez de l’étranger pour étudier au Royaume-Uni pour une licence, c’est très bien pour votre CV, mais c’est aussi une grande expérience personnelle. En plus de la culture étudiante vient l’aspect social, où vous avez l’opportunité de rencontrer de nouvelles personnes à tout moment et de développer un grand cercle d’amis. Les universités britanniques offrent donc de bons moyens de s’immerger dans la culture anglaise. L’ayant fait moi-même, je vous le recommande grandement.

Quelques conseils sur l’inévitable choc des civilisations au Royaume-Uni

Si vous venez au Royaume-Uni pour effectuer un stage, bien qu’il soit presque sûr que vous passerez un bon moment, il est important d’être incollable sur la culture britannique pour éviter que se produise le phénomène du choc des civilisations. Tout d’abord, nous devons nous poser la question: qu’est-ce que le choc des civilisations ? C’est le sentiment de confusion et d’anxieté qu’une personne peut ressentir quand elle va dans un pays qui ne leur est pas familier. Il peut être difficile de s’adapter à des normes et valeurs culturelles différentes, et le fort contraste avec leur propre pays peut constituer un véritable choc pour certaines personnes.

Plusieurs choses rendent les gens confus quand ils arrivent au Royaume-Uni pour la première fois. Par exemple, quand les Britanniques rencontrent quelqu’un pour la première fois, ils le saluent souvent avec une poignée de main, et non par une bise sur la joue. Généralement, les Britanniques sont plus réservés avec le contact et l’espace personnel que les gens issus d’autres pays européens.
Une autre chose dont il faut être conscient est que les gens conduisent à gauche au Royaume-Uni, ce qui peut paraître très étrange si vous vous trouvez dans une voiture ou un bus du fait que vous avez l’impression que les autres véhicules arrivent vers vous.
De plus, la nourriture est différente, le traditionnel British fry-up (la friture britannique) par exemple avec des saucisses, des oeufs, du bacon, des toasts etc., qui se mange au matin peut ne pas du tout ressembler à ce à quoi vous êtes habitués.

Voici quelques conseils pour éviter de se sentir anxieux et dépaysé quand vous viendrez au Royaume-Uni:

Gardez l’esprit ouvert
Il est important d’être objectif au lieu de juger les choses et les gens quand vous apprenez la culture au Royaume-Uni. Tout le monde a grandi avec ses propres normes et valeurs tout comme vous dans votre propre pays et le simple fait qu’ils soient différents ne veut pas dire qu’ils s’y prennent mal/ se trompent. Si vous gardez l’esprit ouvert, cela voudra dire que les choses sont comme elles sont. Avoir l’esprit fermé et resister à la reconnaissance d’autrui ne fera que vous rendre anxieux sur le long terme. Ne comparez pas les choses et votre propre pays, voyez simplement ce que vous apprenez comme un intérressant aperçu de la culture du Royaume-Uni.

Apprenez la langue locale
Les gens vous admireront vraiment pour faire l’effort de parler anglais puisque cela montre votre intérêt et volonté d’apprendre. Ne vous retenez pas d’essayer par peur de faire des fautes. Bien sûr, personne n’attendra de vous que vous parliez un anglais parfait, c’est un processus d’apprentissage et vos collègues et amis le reconnaitront. Rien n’est plus honorable que d’essayer et cela finira par devenir plus facile, jusqu’au point où vous n’aurez plus à essayer. Cela pourrait même devenir une seconde nature pour vous!

Apprenez à connaître les gens
Il n’y a pas de meilleur moyen d’apprendre la culture d’un pays qu’en demandant à un natif, et si vous vous faîtes un ami, cela vous sera très bénéfique! Avoir des amis au Royaume-Uni vous aidera avec votre anglais et vous aidera aussi à mieux vous adapter à votre nouvel environnement. C’est toujours génial de trouver des gens avec qui partager votre expérience et améliorer le côté social de votre stage.

Ayez le sens de l’humour
Pendant la durée de votre stage, il est probable que vous direz les mauvais mots ou que vous ferez des choses inapropriées par rapport à une situation mais si cela arrive, il est important de ne pas trop vous en vouloir. Riez de vos erreurs et les autes feront de même. C’est un processus d’apprentissage qui peut être marrant. Vous ferez face plus facilement à la situation si vous restez détendu lorsque vous faites des erreurs, ainsi les autres respecteront votre attitude positive.

Si vous suivez ce conseil et que vous prenez chaque situation de votre stage comme un pas vers le progrès, vous ne pouvez pas vous tromper. Le plus important est de vous amuser!

Le cœur de la maison: La cuisine.

Vous rappelez-vous de la publicité de la compagnie Schmidt où un jeune couple visite une maison avec un agent immobilier ? Lorsqu’ils arrivent dans la cuisine, l’agent immobilier dit: “Et maintenant, le cœur de la maison, la cuisine.”, et le couple l’interrompt: “Ah non, la cuisine, c’est nous, et Schmidt !”. En France, les gens connaissent tous cette pub, c’est sûr ! C’est en arrivant en Angleterre que j’ai réellement compris le sens de la phrase: la cuisine est sans aucun doute le cœur de maison. Avez-vous déjà songé, auparavant, aux multitudes de choses que l’on peut faire dans une cuisine ? Personnellement, je n’y avais jamais pensé, mais maintenant, je le sais. A chaque foisque je veux m’amuser et établir un contact avec les gens, je vais directement dans la cuisine.

Voyez-vous seulement la cuisine comme un lieu où l’on prépare à manger ? C’est votre premier préjugé. Il serait plus juste de dire que c’est le lieu de l’expérimentation la plus intéressante. Nous avons tous besoin de nous alimenter, et donc de cuisiner. Il est donc facile de voir qui cuisine souvent chez soi, et qui est un total débutant. Il est vraiment intéressant de voir que, cuisiner un simple repas peut devenir une véritable expérience pleine de vie et de doutes, d’incertitude et de bonté, car les gens proposent toujours de vous aider lorsqu’ils remarquent votre détresse. La chose la plus intéressante est le choc culturel. Tout le monde prépare et mange des repas différents. Certains testent même des recettes d’autres pays. Je peux vous assurer que, parfois, il y a des regards perplexes et des grimaces, mais au final, c’est toujours une bonne surprise.

Avant d’arriver dans cette maison, j’avais l’habitude de voir la cuisine comme un lieu de partage, où les gens mangent, discutent et parfois même rigolent ensemble. C’est plus ou moins la même chose ici, voire peut être plus encore. Ici, on partage plus que la nourriture. La cuisine est synonyme de “découverte de talents”, et je ne parle pas seulement des talents de cuisine, mais de chant et de danse. Combien de fois suis-je entrée dans cette cuisine et ai-je découvert qu’en réalité, je vivais avec des sortes de “Beyoncé” ? Et quand ça ne concerne pas le chant ou la danse, il s’agit de comédie ! Nous aimons tous imiter la gestuelle, les comportements et les meilleures phrases de chacun. Avec toutes ces choses réunies, la cuisine devient rapidement un lieu où se jouent des pièces de théâtre très comiques.

Enfin, si la cuisine est le cœur de la maison, c’est pour quelques raisons évidentes. C’est le lieu où nous nous rassemblons, le moment où nous partageons la nourriture mais aussi tellement plus, et c’est aussile moment où nous découvrons l’originalité de chacun. La cuisine est sans aucun doute le lieu qui résume l’esprit de la maison : joie, différence, rencontre et solidarité.

Comment s’occuper à New Romney durant le stage ?

L’entreprise de réservation en ligne, Studio Solution accueille chaque année de nombreux étudiants venus pour réaliser leur stage semestriel. Évidemment, la plupart d’entre eux espèrent, en venant en Angleterre, rejoindre la capitale Anglaise qui les fait tant rêver avec ses nombreuses boutiques, pubs et avenues. En revanche la petite ville de New Romney aussi possède un charme unique et peut leur permettre de vivre une expérience unique qu’ils ne pourront oublier.

New Romney est une petite ville située dans le Kent sur la cote sud de l’Angleterre. Durant leur stage a New Romney les étudiants peuvent apprécier le décor typique anglais et la tranquillité qui règne dans la ville. Bien que la ville ne soit pas aussi grande que certaines villes anglaises, les étudiants apprennent rapidement à s’occuper. De plus, ils ont à leur disposition une salle de sport toute proche de l’entreprise (environs 5 min) ou ils peuvent pratiquer de nombreux sports comme la musculation mais aussi plein d’autres activités, le tout a un prix raisonnable grâce a un partenariat avec l’entreprise. Les étudiants ont aussi la plage qui se situe a quelques kilomètres de leur lieu de résidence où souvent le week-end ils se rejoignent pour profiter de la sublime vue.
Les distractions durant les jours de travail s’organisent de la manière suivante : après une longue journée de travail les stagiaires aiment se rendre au gymnase où chacun peut dépenser son énergie et s’aérer l’esprit. À l’inverse d’autres préfèrent rejoindre les parties communes des résidences afin de profiter d’un moment de détente avec d’autres étudiants étrangers. La plupart des étudiants aiment cette partie de leur stage car d’une part ils se voient obligés de pratiquer l’anglais, et d’autre part cette expérience leur apprend à connaître d’autres cultures; par exemple. En outre, l’entreprise a mis a leur disposition des baby-foot, billards et table de ping-pong, et a équipé de façon spacieuse les salles de vidéo (grand écran, lecteurs cd et DVD etc.)

Ainsi, les étudiants venant réaliser leur stage a New Romney n’ont pas le temps de s’ennuyer. Si chacun aime s’amuser et se sociabiliser un minimum, ils pourront alors apprécier et vivre leur stage a 100%.

Mon passage à Internship-UK

J’ai passé les six derniers mois à New Romney, une petite ville située sur la côte sud de l’Angleterre,afin d’effectuer un stage. Le but était d’améliorer mon anglais, et c’était la seule chose à laquelle je m’attendais de la part de ce stage et des gens autour de moi. J’ai eu beaucoup plus que ça… Avant d’arriver ici, j’étais quelqu’un de très occupée. J’étudiais, avais un deuxième travail, et trois postes honorifiques où j’avais beaucoup de responsabilités, et où les gens comptaient sur moi. L’été dernier, j’ai tout quitté pour venir en Angleterre. J’avais l’impression de mettre toute ma vie dans des cartons, remettre de l’ordre de manière très minutieuse,d’arrêter ma vie. Cela dit, je me sentais bien ici, le fait de ne pas avoir de lourdes responsabilités, et aussi le fait que personne n’attende rien de moi. Il me suffisait juste d’être présent et de faire ce qu’on me demandait de faire. Au bout de trois semaines, un autre stagiaire qui était là depuis un peu plus longtemps m’a dit: «Je ne comprends vraiment pas pourquoi tu n’es pas le responsable du département traduction». Et je lui répondis: «Oh! Cela me va, je ne suis pas toujours obligé d’être un responsable!». Mais il s’avère qu’elle avait vu en moi quelque chose dont j’ignorais encore l’existence. Deux mois plus tard, j’étais devenue responsable. J’avais de plus en plus de choses à faire, comme accueillir les nouveaux arrivants par exemple. J’étais ensuite devenue responsable en évènementiel pour quelques jours, et pour finir responsable de la
maison où je vivais. J’étais devenue quelqu’un à qui on demandait conseil, de l’aide ou tout simplement une opinion. Lorsque j’ai raconté à une personne qui n’était pas la depuis un moment , que j’étais en charge de la maison, elle me répondit: «Enfin!». C’était une autre personne qui avait vu cette chose en moi… Je pense donc que quitter mon train de vie quotidien pour venir ici et commencer quelque chose de nouveau était une façon de me prouver que je suis quelqu’un qui se doit de toujours être responsable de quelque chose. Il semblerait que parfois on a bien besoin d’un petit rappel de celui qu’on est vraiment! Un autre exemple: avant d’arriver à Internship-UK, je me suis toujours dit que je ne pourrais pas cuisiner (de la vraie cuisine, je veux dire!). Cependant il a fallu un jour que je sois le chef d’équipe en cuisine, et préparer le déjeuner pour 30 personnes…Et devinez quoi!?? les gens ont apprécié ce que j’ai cuisiné. J’étais moi-même surprise, tout comme mes parents lorsque je leur ai raconté. Maintenant je sais que je suis capable de cuisiner, c’est juste que je n’aime pas ça! Ici j’ai recommencé à aller à la gym et à pratiquer des sports que je n’avais pas fait depuis très longtemps (comme la Zumba et la boxe), mais également des sports que j’ai toujours voulu essayer, sans forcément avoir le temps (le Yoga par exemple). Cela montre à quel point je suis passé à côté de beaucoup de choses ces trois dernières années, et j’ai déjà vérifié si c’est possible dans ma ville d’origine de continuer toutes ces choses. Il y a quelque chose d’autre que j’ai appris sur moi-même: je peux cohabiter avec 15 autres personnes!! C’était un peu du gâchis de vivre toute seule pendant quelques années, avant d’être en colocation dans un appartement avec trois autres étudiants il y a un an. Par contre ici, vous ne partagez pas seulement une maison avec au moins 15 personnes mais vous vivez, travaillez, et passez votre temps libre avec ces mêmes personnes.
Parfois cela m’ennuyait un peu, surtout parce que vous ne choisissez pas ces personnes et qu’il se peut que vous n’en aimiez pas certains. Ceci dit, la plupart du temps j’ai apprécié le fait d’être entourée de ces gens-là et de n’être jamais à la maison. De plus j’ai vu beaucoup de gens venir et repartir lors de ces six derniers mois. Certains étaient vraiment impressionnants, j’en ai admiré quelques-uns et appris d’eux. J’ai pris l’habitude de partager mon habitat et c’est pourquoi il est difficile pour moi de partir, mais il le faut.
Pour résumer mon stage ici, je peux dire que j’ai appris beaucoup de choses, que ce soit au niveau professionnel, au niveau du leadership, au niveau de la communication, mais également en ce qui concerne le rapport à autrui et pour finir sur moi-même. Cela m’a rappelé certaines choses que j’avais oublié, car j’étais trop occupée ces dernières années pour vraiment me reconnaître. Maintenant je sais ce que j’attends de la vie, avec quel genre de personnes j’aimerai passer du temps, quel genre de choses j’aime faire et à quelle place j’appartiens… Aussi difficile que cela puisse paraître, ma place n’est pas ici je dois vraiment rentrer chez moi, où sont mes proches, et où de nouvelles tâches m’attendent!

Pourquoi conduisent-ils sur l’autre côté de la route ?

Tout le monde sait que les Anglais ont la drôle de tradition de conduire sur le côté gauche de la route. Mais ce n’est que ça : il y a d’autres conséquences qui en découlent.
Quand j’étais à peine arrivé à Ashford, j’ai rencontré George, un Grec qui travaillait dans la même entreprise dans laquelle j’allais faire mon stage. En sortant de la gare, à ma grande surprise, j’ai remarqué que George possédait une voiture « normale » européenne et pas une anglaise. Je dois avouer que j’ai été déçu parce que je voulais voir une véritable voiture « bizarre » anglaise. Mais ma curiosité a été satisfaite par les routes qui sont toutes aussi bizarres.
En effet, les Anglais conduisent à gauche ce qui dépayse considérablement les autres européens parce qu’on a l’impression que les voitures nous foncent dessus.
Cela ne se passe pas seulement en voiture, mais aussi aux piétons parce qu’on regarde d’abord du mauvais côté, on traverse en pensant que la voie est libre mais on prend le risque de se faire écraser.
La raison pour laquelle les Anglais conduisent sur le côté gauche remonte aux temps de la Révolution Française. Avant, tous conduisaient sur le côté gauche parce qu’il était plus facile de dégainer l’épée. Vers l’an 1300, le pape Boniface VIII a fait de cette coutume de conduire à gauche une règle à suivre pour tous les chrétiens dans le monde. Rien n’a changé jusqu’à la Révolution Française lorsque Robespierre a voulu inverser cette règle pour défier l’église. Plus tard, Napoléon (qui était gaucher) voulait étendre cette loi dans toute l’Europe. Mais grâce à son échec de la conquête de l’Angleterre, aucun changement ne s’est produit pour leur conduite à gauche atypique. Les Anglais ont pour habitude de dire que ce sont nous qui conduisons à l’envers parce qu’il est mieux de conduire avec la main droite qui est la main la plus forte. Mais s’il en est ainsi, il faut m’expliquer comment ils font pour utiliser le frein à main avec leur main gauche.

Découverte de la vie en Angleterre

Le Royaume-Uni est la destination préférée des étudiants venant du monde entier, et plus particulièrement des Français, puisque ces derniers se trouvent seulement à deux heures de train.
Généralement, l’idée d’aller à l’étranger pour découvrir une autre manière de vivre, tout en améliorant son anglais, est très excitante.
Durant nos études, nous devons faire un stage à l’étranger en vu de valider notre année scolaire et l’Angleterre accueille chaque année beaucoup d’étudiants venant améliorer leur niveau d’anglais. J’ai remarqué qu’il n’est pas si simple de trouver un stage à Londres, mais qu’il est plus facile d’en trouver un dans des petits villages car on y trouve beaucoup d’organismes pour étudiants proposant d’intéressantes offres de stage.
Quand je suis arrivée en Angleterre pour la première fois, j’ai dû me rendre dans le Kent qui est une ville située à deux heures de Londres. J’ai fait une erreur en prenant un ticket pour Londres au lieu du Kent, mais cela m’a permis de visiter Londres dont j’avais tant entendu parler.
Au début, j’ai été décue de voir qu’il pleuvait toute la journée, parce que les murs à Londres sont généralement gris, et j’avais également l’impression que tous les londoniens étaient tristes, particulièrement quand je prenais le métro.
A Londres, les prix sont plus élevés qu’en France et nous n’avons pas le même fonctionnement: ici il vous est possible de payer un loyer de manière hebdomadaire et non mensuelle, les voitures circulent sur le côté gauche de la route, les étudiants ont de nombreux avantages tels qu’un service de transport gratuit jusqu’à l’âge de 16 ans.
Je devais aller (me rendre) à mon stage situé dans le Kent, plus précisément à New Romney, et quand je suis arrivée, j’étais totalement déprimée par le fait qu’il n’y avait presque rien autour de nous étant donné que nous nous trouvions en pleine campagne, ce qui a été un choc pour moi. En effet, j’ai grandi et eu l’habitude de vivre dans de grandes villes… A ce moment là, je n’avais qu’une seune envie : rentrer chez moi. Avec le temps, j’ai pris l’habitude de vivre ici et j’ai commencé à profiter de l’endroit et de la ville parce qu’il y a beaucoup de choses à faire, de lieux à visiter et on se trouve à seulement à 10 minutes à pied de la mer.
Internship UK est une occasion unique de partager une expérience avec beaucoup d’étudiants qui viennent de partout en (de l’Europe entière) Europe. Nous vivons ensemble et nous partageons des coutumes d’autres pays, découvrons de nouveaux plats qui sont préparés pour le déjeuner et c’est l’occasion de déguster des saveurs d’autres pays. Le plus gros avantage est de devoir parler seulement en anglais avec les autres étudiants car, autrement, on ne pourrait pas se comprendre les uns les autres. Vous avez aussi la possibilité de créer de réels liens d’amitié grâce aux ateliers organisés chaque jour. Cela nous permet de mieux se connaître et d’apprendre des choses importantes concernant le monde du travail et ceux, de manière amusante, ce qui nous aide à participer, à nous révéler et à nous exprimer devant plusieurs personnes à propos de ce qui pourrait arriver lorsque l’on a un travail fixe (occupera un poste fixe). La vie de stagière ici est très amusante et excitante parce que nous avons tous le même âge, nous travaillons du lundi au vendredi avec des manageurs et des superviseurs qui sont très sympas (très sympathiques), qui sont à l’écoute et qui sont également toujours disponibles quand un problème surgit. Durant (pendant)le weekend, nous organisons plusieurs excursions (l’une a eu lieu à Londres), nous visitons plusieurs attractions dans des villes, notamment des monuments, des églises et il y aussi plusieurs endroits où il est possible de faire à la fois du shopping et du tourisme, comme à Canterbury et dans beaucoup d’autres endroits. La vie étudiante est riche, c’est une bonne expérience et nous passons toujours de bons moments. Quand je suis arrivée pour la première fois, la seule chose que je voulais était de retourner (rentrer) chez moi mais, maintenant, je passe de merveilleux moments entouré par de merveilleuses personnes.

Ma Seconde Famille

C’était l’été et je venais juste d’être diplômée de mon école de commerce, prête à conquérir le monde. Après beaucoup de préparation, j’ai sûre de partir en Angleterre pour un stage. Âgée de 19 ans et je n’avais jamais passé plus d’une semaine loin de ma famille. Je me sentais prête mais je n’avais aucune idée de ce à quoi j’avais dis oui.
J’étais probablement un peu trop confiante ! Parce que soudainement je me suis retrouvée seule. Pour la première fois je devais prendre de réelles responsabilités. Je devais penser à me lever tôt, cuisiner, mais surtout, je devais faire ma propre lessive, ce que je n’avais jamais encore fait avant. Je me sentais vraiment perdue au début.
Mais j’avais tort. Je n’étais pas seule. Ici, vous êtes toujours entouré de personnes 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Vous travaillez ensemble et vous vivez ensemble. Bien sûr, il y a des bons et des mauvais cotés à toujours en groupe et cela peut être un peu intense. Mais il y eu plus de haut que de bas et aussi de grands moments. La meilleure chose est qu’ici j’ai découvert ma seconde famille. J’ai découvert ce que c’est de connaître des gens qui se soucient réellement de moi et prennent soin de moi.
Même si j’essaye de paraître forte et heureuse, parfois le fait d’avoir seulement 19 ans et d’être loin de ma famille était réellement une émotion forte. À chaque fois que j’avais ce sentiment je devais juste regarder autour de moi et je pouvais voir ces gens formidables qui essayaient de me faire sentir mieux et être heureuse. Ils ont réussi a me faire voir cet endroit comme ma maison.
Avoir un moment seul ici est presque impossible, mais c’est ce qui le rend si spécial. Nous avons partagé tant de moments pendant les heures de travail et en dehors des heures de travail, nous avons fait plein de chouettes séjours et avons fait les soirées les plus amusantes. Même quand j’étais dans ma chambre, je n’étais jamais seule pour un long moment. Il y avait toujours une ou plusieurs personnes qui frappaient à ma porte pour parler, faire des blagues, obtenir de l’aide, apporter de l’aide ou juste pour vérifier si tout va bien.
Ici, j’ai ris, j’ai pleuré. J’ai été heureuse, j’ai été triste. Je me suis sentie forte, je me suis sentie faible. Une chose est sûre, je ne regrette rien.
Mon temps ici est arrivé à sa fin. Quitter cet endroit et ces gens va être très difficile, ils font parti de ma vie maintenant. Chacun m’a apporté quelque chose de spécial et j’ai tellement appris des autres. Je suis extrêmement reconnaissante pour cette expérience et tous les gens que j’ai eu la chance de rencontrer. Je n’oublierai jamais New Romney et toutes les personnes incroyables d’ici, qui auront toujours une place dans mon cœur.

Apprendre à se connaître grâce à Intership-UK

Internship-UK n’est pas seulement un moyen de trouver un stage intéressant dans lequel vous aurez de réelles responsabilités ; c’est aussi un moyen d’en apprendre beaucoup sur soi-même et sur les autres, c’est pourquoi cette expérience est tellement gratifiante.
Quand vous arrivez dans le bureau, vous n’avez pas d’autre choix que de vous adapter. En effet, vous devez parler anglais même si vous n’êtes pas très bon. N’hésitez pas, car tous les stagiaires sont ici pour les mêmes raisons : aussi bien améliorer son anglais que d’acquérir de l’expérience professionnelle. Vous ne devez pas avoir peur de faire des erreurs, personne n’est parfait. J’insiste sur ce point parce que vous devez comprendre que c’est la clé du succès pendant votre stage. Vous allez rapidement apprendre si vous êtes impliqué et motivé, pas seulement concernant comment faire son travail mais aussi comment se connaître soi-même.
Rencontrer des gens, communiquer avec eux, cuisiner, nettoyer, faire le lessive… À Internship-UK, vous apprendrez comment être indépendant sans votre famille ou amis, vous serez prêts à savoir qui vous êtes et bien sûr vous vous surprendrez vous-même. C’est aussi un bon moyen d’ouvrir votre esprit en découvrant de nouvelles cultures, mode de vie et façon de penser.
Acquérir une vraie expérience professionnelle est bien sûr un des points forts de Internship-UK, parce que, habituellement quand vous faites un stage, vous n’avez pas d’importantes choses à gérer. Mais ici, si vous montrez vos compétences et si vous êtes bon vous aurez la chance de devenir superviseur (un genre de manageur), vous serez donc en charge d’un département entier, ce qui entraînera de nouveaux défis. Cependant, vous apprendrez beaucoup de choses, vous comprendrez mieux comment fonctionne une entreprise et vous verrez que tous les départements (Marketing, Ressources Humaines, Média, Traduction, IT, Gestion de la Relation Client) sont liés entre-eux.
Pour conclure, je veux dire que c’est une magnifique expérience que vous n’oublierez jamais. Rencontrer des personnes adorables et construire un réseau d’amis provenant d’un peu partout en Europe, et en même temps, améliorer non seulement votre anglais mais aussi vos compétences professionnelles.

Une expérience professionnelle et humaine unique

Je m’appelle Zakiya, je suis une étudiante française de 20 ans. Je prépare actuellement un BTS Assistante Manageur. Mes études nécessitent une expérience de cinq semaines dans un contexte international dans le but de valider mon année académique. Pendant ce stage, j’espère avoir une expérience professionnelle enrichissante mais aussi découvrir d’autres cultures, paysages et modes de vie. Je pense que mon stage en Angleterre peut être divisé en deux parties complémentaires : la partie professionnelle et la partie humaine.
Commençons avec la partie professionnelle de cette expérience. Je fais mon stage dans le département Marketing et la première étape quand je suis arrivée dans l’entreprise était de faire des quiz. En effet, cinq questionnaires composés d’une centaine de questions chacun (Marketing, l’optimisation pour les moteurs de recherche, les médias sociaux, Hygiène Climentaire et de la Cuisine puis Santé et Sécurité) nous ont été soumis et nous avons dû obtenir un certain résultat pour réussir (95%). Une fois cette étape franchie, le travaille commença et consistait principalement à mettre à jour et à gérer les landing pages et les réseaux sociaux afin de promouvoir l’entreprise pour laquelle nous travaillons, parce que ce sont nos principaux outils de marketing dans le département. À la fin de chaque journée, de 17h à 18h, il y a un atelier. C’est un moment interactif pendant lequel des sujets variés sont discutés dans la salle de réunion. C’est un moment durant lequel nous en apprenons de chacun dans une ambiance détendue et amicale.
La partie humaine de cet épisode de ma vie commença quand je suis arrivé à New Romney, une petite ville dans le Kent avec un charme britannique typique qui est située près de la mer. Je ne m’attendais pas à vivre une expérience gratifiante si rapidement. Les gens ici sont sympas, gentils, attentionnés et ils vous font sentir comme si vous étiez à la maison immédiatement. Le fait d’être loin de sa famille, ses amis et ses proches n’est donc pas si important. Je me sens très chanceuse d’être ici et de travailler pour Studio-Solution.com, particulièrement avec de merveilleux collègues. Les personnes qui vivent et travaillent ici viennent de partout d’Europe : France, Belgique, Allemagne, Danemark, Italie, Espagne, Grèce, Pologne … Je pense que ce mélange de culture est le meilleur atout de la compagnie.
Pour conclure, j’ai déjà fait un stage dans des entreprises avant, mais ils étaient différents, je n’avais jamais vécu une ambiance professionnelle comme ici où il est possible de pratiquer ses compétences en anglais. Au final, je rentrerai en France avec des souvenirs inoubliables et des amis.