Archive for French

Se préparer pour un entretien d’embauche

Lorsque vous décrochez un entretien pour un emploi que vous désirez depuis longtemps, il est normal de se sentir anxieux. Voici donc quelques conseils qui vous aideront à obtenir votre emploi de rêve.

Tout d’abord, collectez des informations sur l’entreprise.
Peu de personnes prennent la peine de rechercher des informations sur leur éventuelle future entreprise, ce qui signifie qu’il est facile de se démarquer de la majorité des candidats en recherchant les activités, buts et objectifs réalisés par l’entreprise, le nom des directeurs, ses parts de marché ainsi que son actualité. De plus, ces informations vous serviront à prédire les attentes de l’employeur de manière plus efficace et ainsi de passer à la deuxième étape.

Préparez les questions
Une fois que vous avez terminé la première étape, vous pouvez essayer de préparer les fameuses questions des qualités et des défauts. Prédire les attentes de l’employeur peut être assez important, car celui-ci cherchera souvent un profil particulier. Écrivez quelques qualités et défauts que vous trouvez pertinents pour la place pour laquelle vous postulez dans l’entreprise et entraînez-vous jusqu’à ce que vous sembliez naturel et convaincant. Aussi, vous devriez préparer au moins un voire deux exemples pour chaque adjectif que vous avancerez. En effet, il est très probable que le recruteur vous demande plus de précisions ainsi que des exemples concrets provenant de vos expériences passées. Il peut être bon de demander à une de vos connaissances de jouer le rôle du recruteur afin de vous exercer.
Un autre point important est de préparer quelques questions à l’intention de l’employeur. Cela montrera que vous avez déjà fait des recherches sur l’entreprise et prouvera à votre employeur que vous savez prendre de bonnes initiatives.
Évidemment, un employeur cherche une personne capable d’améliorer son entreprise, et il est donc important de se présenter avec des qualités susceptibles de l’améliorer.

Salaire
Il est possible que votre employeur parle salaire ; mais s’il n’en parle pas, alors vous devrez absolument en parler. Cela implique que vous deviez au préalable vous renseigner sur le salaire moyen adapté au poste convoité ainsi que préparer une fourchette pour être sûr de ne pas descendre trop bas.

Derniers conseils
Une chose importante est de ne jamais, au grand jamais, critiquer vos précédentes entreprises, car vous serez perçu comme indigne de confiance et désengagé vis-à-vis de celles-ci.
Aussi, essayez de vous habiller de manière appropriée. Cela devrait être assez facile.
Finalement, avant d’aller à l’entretien d’embauche, soyez certain d’emporter avec vous une pochette contenant quelques CV, un bloc-notes, quelques stylos et une dose d’humour pertinente et appropriée.
N’oubliez pas d’arriver 5-10 minutes en avance ; essayez de paraître sérieux, motivé et confiant, et entraînez votre poignée de mains si possible.
Bonne chance !

Ce que les poignées de mains révèlent de nous

Lors d’un entretien, que ce soit pour un stage ou un vrai emploi, l’employeur fera appel à de nombreuses techniques afin de déterminer si vous êtes fait pour le poste – et la poignée de mains est la toute première d’entre elles. En effet, elle en dévoile plus sur votre personnalité que ce que vous pourriez imaginer. Il y a de nombreuses sortes de poignées de mains :

Le Broyeur d’Os
Le Broyeur d’Os serre votre main fermement – trop fermement. Il y a un message de puissance et d’intimidation caché derrière. Quand vous secouez les mains en employant la technique du Broyeur d’Os, ne soyez pas tenter de vous engager dans une lutte de serrage de mains. Cependant, durant l’entretien, montrez que vous avez de la force, car le Broyeur d’Os s’attend généralement à de la confiance en soi et à de la détermination de la part de ses candidats.

Le Poisson Mort
Le Poisson Mort est une poignée de mains flasque et indifférente qui fait penser à un poisson mort plutôt qu’à une main, comme son nom l’indique. Les personnes utilisant cette poignée de mains possèdent une personnalité de type réservée ou passive et ne sont généralement pas très sociables. Ils sont intéressés par l’aspect technique ou mécanique des choses. Avec cette poignée de mains, vous donnez symboliquement l’avantage à l’autre personne. En affaires, vous voulez être considéré comme l’égal de votre interlocuteur, donc évitez cette poignée de mains.

Le Politicien
L’autre personne attrape votre main comme pour une poignée de mains normale, mais son autre main couvre la vôtre ou est placée sur votre avant-bras ou sur votre épaule. Cette poignée de mains “double prise” essaie de communiquer qu’il existe une relation forte et fidèle entre vous. Néanmoins, ce contact humain intime peut être inapproprié à certaines situations professionelles. Pensez au Politicien comme à un mini câlin. Serait-il approprié de donner un petit câlin à l’autre personne ? Si non, évitez de leur donner une poignée de mains “double prise”.

Le Vice du Doigt
Le Vice du Doigt n’attrape que vos doigts au lieu de votre main entière. Il est censé vous garder à distance, que ce soit pour des raisons d’insécurité ou par démonstration de pouvoir personnel. Le Vice du Doigt recherche souvent des partenaires dociles et qui cherchent des compromis au lieu de partenaires cherchant des confrontations ouvertes.

La poignée de mains parfaite est ferme, ni trop serrée ni trop molle. Elle dure de 2 à 3 secondes et vous devez garder le contact visuel. Les mains moites sont une réaction normale du corps quand vous êtes anxieux ou nerveux mais indésirées lors d’un entretien d’embauche, alors prenez soin d’essuyer vos mains afin de les sécher avant de serrer les mains de votre futur employeur. Plus important encore : n’oubliez pas de sourire !

Le candidat transparent – recruter dans l’âge numérique.

Le fait que les employeurs tracent leurs candidats sur les réseaux sociaux afin de découvrir s’ils sont aptes pour le poste à pourvoir n’a rien de nouveau. Ce qui est nouveau, en revanche, c’est que les programmeurs ont implémentés un algorithme permettant de calculer un score de popularité sur les médias sociaux qui peut facilement être comparé entre les candidats.

Ce score, appelé Klout-score, est un nombre entre 0 (un inconnu numérique) et 100 (a d’énormes influences via ses contacts). L’algorithme prend 3 facteurs en compte :
1. quantité de relations numériques, cad. combien d’amis, le nombre de personnes qui vous suivent ou d’abonnés que vous avez
2. la force de mobilisation, ce qui signifie combien de personnes partagent, aiment ou commentent vos commentaires
3. la qualité de votre réseau, cad. l’influence qu’ont vos contacts
Chaque utilisateur de réseau social sera jugé – qu’il le demande ou pas. Le Klout-score de votre compte Twitter, par exemple, est accessible par n’importe qui a moins que vous vous opposiez explicitement a cette collecte de données.

Pourquoi les entreprises s’intéressent-elles a ce qui se passe dans le monde virtuel ?
La critique d’un produit ou d’une entreprise par une personne d’influence se répandra vite et nuira à l’image de l’entreprise. Les éloges de la part de personnes puissantes, par contre, est la publicité la plus efficace qui existe. Si une entreprise peut déterminer qui a la plus forte influence, ils leur enverront des échantillons ou des présents gratuitement – et le bouche à oreille fera le reste.

Est-ce que cela signifie que notre personnalité est plus importante que nos connaissances et nos performances ? Une autre tendance le suggère : des tests de personnalité pour choisir les applicants. Le souci principal est qu’il n’existe pas de méthode de test standardisée et de ce fait les réponses peuvent souvent être interprétées de diverses manières, ce qui entraîne un manque d’objectivité et de comparabilité. Une autre critique est qu’ à partir du moment ou vous avez réalise quels traits de personnalité une entreprise attend de la part de ses candidats, ce n’est pas très compliqué de manipuler ses réponses. Y a-t-il de nombreuses questions concernant la prise de risque ? Cela signifie probablement que l’entreprise recherche quelqu’un qui soit plein d’entrain d’audace.

Certaines personnes déclarent qu’être capable de manipuler le test selon les attentes des recruteurs montre que vous avez les capacités sociales désirées pour s’adapter à une situation. Cependant, votre boss sera déçu si votre véritable personnalité diffère grandement de vos réponses prétendument honnêtes. Vous serez également insatisfait de votre position si vous avez toujours besoin de prétendre être une personne que vous n’êtes pas.

Présentez-vous de la meilleure des façons possible, mais ne mentez jamais dans le but d’impressionner quelqu’un. Ne prétendez pas être une complète autre personne – cela pourrait vous obtenir l’emploi mais finirait par se retourner contre vous.

Les compétences devraient toujours rester le facteur de décision pour qui est embauché, mais rechercher certains traits de caractère chez les candidats – que ce soit a travers les analyses de réseaux sociaux ou les tests de personnalité – peut apporter de nombreux avantages. Une équipe dont les membres pensent et travaillent de la même façon collaborera mieux et plus efficacement. Les employés qui s’identifient à l’image de l’entreprise seront plus satisfaits de leur position et montreront plus de motivation pour représenter et faire la publicité de l’entreprise.

Stage en entreprise : entraînement avant un marathon

Personne ne se réveille le matin et court un marathon entier sans préparation au préalable. Cela requiert une longue période préparation avant d’atteindre ce but. Cela reste vrai en ce qui concerne le marché du travail : c’est hautement improbable que votre premier emploi soit un poste important dans une entreprise de renom. Vous devez, afin d’atteindre ce but, le faire par étapes. La première de ces étapes consiste en votre éducation académique : école ou université vous donne les bases et connaissances théoriques nécessaires à votre travail. Cependant, personne n’a jamais gagné un marathon après seulement avoir lu quelques livres expliquant la démarche à suivre. L’expérience pratique et l’entraînement sont essentiels, et c’est ce qu’un stage peut vous fournir.

Que vous postuliez pour un stage ou un entraînement pour un marathon, vous passerez par plusieurs étapes.

De prime abord, tout sera nouveau et excitant. Courir un marathon et faire un stage sont tous deux épuisants car les premiers jours vous n’êtes ni habitué à l’effort physique ni mental, mais les aspects positifs auront plus d’impacts que les négatifs. Vous êtes donc curieux d’apprendre de nouvelles choses et impatient de faire des progrès, mais peut-être êtes-vous un peu confus car vos tâches ne sont pas encore clairement définies. Pour ce qui est de courir, il se pourrait que vous n’ayez toujours pas trouvé la bonne technique.

Tôt ou tard vous accéderez à la seconde étape. C’est la période critique où de nombreuses personnes abandonnent ou pensent que cela ne sert plus à rien de se battre pour leur but. Courir est maintenant devenu une habitude. Contrairement aux premiers jours ou aux premières semaines, vos progrès ont diminué, et pourtant vous êtes toujours bien loin d’être prêt à courir un marathon. La même chose pourrait arriver au travail, quand l’excitation du début s’est épuisée et qu’une certaine routine s’est développée. Il est maintenant important de ne pas oublier les progrès déjà réalisés. Il y a seulement quelques semaines vous n’étiez pas sportif du tout ou aviez une expérience minime dans votre domaine d’études. Faire une liste de chaque étape à franchir pourrait vous être utile. Par exemple, prendre note quand vous réussissez à courir quelques mètres de plus que le jour précédent, quand vous trouvez une nouvelle solution à un problème ou que vous apprenez un nouveau mot ou une nouvelle phrase. Vous réaliserez bientôt que toutes ces petites réussites mises bout à bout réfuteront le fait que vous ne fassiez plus de progrès. Cependant, ne perdez pas votre objectif de vue. Souvenez-vous de la raison pour laquelle vous avez commencé cet exercice ou ce stage.

Une fois la difficulté de la seconde étape surmontée, votre but semble beaucoup plus proche, mais vous avez pourtant toujours besoin de persévérer pour l’atteindre. Cela augmentera votre motivation et vous commencerez à mieux apprécier votre travail ou exercice car vous vous sentirez confiant vis-à-vis de ce-dernier. Vous savez maintenant comment gérer vos tâches et résoudre vos problèmes. Il y aura bien sûr de mauvais jours quand les choses iront mal ou que vous n’atteindrez pas vos objectifs fixés, mais ils ne vous décourageront pas pour autant car vous jetterez l’éponge beaucoup plus difficilement qu’à vos débuts.

Vous êtes maintenant prêt pour le grand jour : le marathon ou l’entretien d’embauche.
Souvenez-vous des efforts fournis ces dernières semaines, et plus important : soyez confiant. De cette manière vous franchirez probablement la ligne d’arrivée, ou en d’autres mots : décrocherez votre job de rêve.

Comment trouver un emploi aux Etats-Unis

Etes-vous tenté de trouver un emploi à l’étranger ?
Si vous recherchez une expérience différente, choisissez les Etats-Unis.
Peut-être que tout abandonner et partir chercher un boulot dans un si grand pays semble un peu effrayant, mais avec ces conseils qui vous aideront à commencer à chercher, vous vous sentirez moins perdu.
Tout d’abord, vous devez prendre en compte le fait que la bureaucratie aux Etats-Unis prend beaucoup de temps et est très pointilleuse, ce qui signifie que remplir les papiers nécessaires au permis de travail exigera du temps. Cependant ce travail astreignant peut être surmonté si vous êtes bien informé.

Visas
Posséder un Visa, un document qui vous donne le droit de voyager aux Etats-Unis et de postuler pour un droit d’entrée est obligatoire si vous souhaitez entrer sur le territoire, même si c’est simplement pour visiter.
Il y a deux sortes de Visas : le non-immigrant, requis pour quiconque souhaite temporairement pénétrer sur le territoire, et l’immigrant qui est requis pour quiconque souhaite s’installer pour une durée indéfinie ou permanente sur le territoire.
Si vous voulez postuler, vous devez être âgé de 14 à 79 ans, devez compléter une candidature sur internet, prévoir un rendez-vous pour un entretien avec un officier consulaire américain, comparaître à l’ambassade et attendre vos résultats et vos documents.

Trouver un emploi

Beaucoup de journaux quotidiens, tels que le Washington Post et le New York Times peuvent être utiles à votre recherche, surtout si vous regardez dans l’édition du samedi !
En ce qui concerne internet, jetez un coup d’oeil sur Monsters, qui est très similaire à Linkedin. Sur ce site internet, vous pouvez mettre votre CV en ligne, choisir l’aire géographique désirée et sélectionner votre domaine professionnel.
En outre, d’autres portails, appelés banques d’emplois, vous permettront de trouver des offres d’emploi intéressantes et de contacter d’autres entreprises qui vous intéresseraient ; les plus fiables étant Gorkana, career builder et Dice.
Si vous souhaitez travailler dans la finance, c’est le site internet parfait pour commencer à chercher !
http://www.efinancialcareers.com/.

Comment trouver un logement

Trouver un logement aux Etats-Unis n’est pas très difficile, en particulier dans la banlieue. Aussi, si vous vous déplacez afin de pratiquer vos compétences linguistiques, soyez sûr d’être conscient de l’argot et des caractéristiques linguistiques de la zone d’habitation désirée.
Vous pouvez trouver ci-dessous quelques sites internet utiles qui vous donneront une idée des prix et des maisons-types.

www.apartmentguide.com, www.forrentmag.com, www.homes.com, www.rental-guide.com et www.aptforrent.com.

Maintenant que vous avez des pistes pour réaliser votre rêve américain, qu’attendez-vous pour vous lancer ?

Comment créer une AMP au travail ?

La bonne humeur au travail est très importante car elle influe directement sur votre performance et votre succès, et de ce fait sur le développement de votre carrière. C’est pour cela que savoir créer une AMP est un atout très important, bien que certaines personnes rencontrent des difficultés à essayer de la développer. Voici donc quelques conseils pour vous aider à créer une AMP et ainsi grandement améliorer vos conditions de travail.
1. Dites-vous que vous êtes fort.
Nous jouons tous des rôles et cachons notre véritable identité à l’aide de “moyens”qui finissent par définir qui nous pensons être. Je suis docteur, vendeur, secrétaire, avocat ; je suis triste, heureux, seul, malheureux. Je suis colérique, jaloux, craintif, et je ne peux m’en empêcher — c’est ce que je suis.
Cependant, la vérité est que nous ne sommes aucune de ces choses-là. Vous êtes plus important que ces étiquettes. Nous ne sommes pas nos professions. Nous ne sommes pas nos sentiments. Nous ne sommes pas, même, nos pensées.
Ce que nous sommes est bien plus grand, plus supérieur, plus important, et bien plus mystérieux que ce que nos esprits conceptuels essaient de définir ; c’est pourquoi nous sommes bien plus forts que ce que nous pouvons penser.
2. Profiter et embrasser la vie.
Saisissez chaque moment de votre vie sans tenir compte des obstacles ou des opportunités qu’ils peuvent contenir, et arrêtez d’épiloguer sur des problèmes triviaux, mais concentrez-vous au contraire sur les choses qui vous sont vraiment importantes. Quand nous décidons de nous plaindre au lieu d’essayer de changer les choses nous-mêmes, la vie devient soudainement injuste et difficile. Soyez brave et ne soyez pas effrayé de prendre des risques, car à la fin de votre vie vous serez plus enclin à regretter les choses que vous n’avez pas faites plutôt que celles que vous avez faites.
3. Contrôlez-vous.
Nous avons tous nos problèmes et sommes souvent testés par des éléments extérieurs que nous ne pouvons contrôler. Même si vous ne pouvez contrôler ce qui se passe, vous pouvez définitivement contrôler vos réactions vis-à-vis de ces situations. De plus, vous avez peut-être besoin de la bienveillance de votre patron qui pourrait être un tremplin dans votre carrière professionnelle, donc essayez de distinguer problèmes personnels et problèmes professionnels et restez aussi positif que possible.
4. Ayez confiance en vous.
Nous accordons trop d’importance à l’opinion que les autres se font de nous. Ce que les autres pensent de nous n’importe pas à moins que l’on soit d’accord avec eux. Soyez conscient de la façon dont vous vous percevez car personne d’autre ne vous connaît mieux que vous-même. Croyez toujours en vous et visez toujours haut, car comme Dr. Seuss l’a dit : “Vous avez des cerveaux dans votre tête. Vous avez des pieds dans vos chaussures. Vous pouvez vous diriger dans n’importe quelle direction que vous aurez choisie.” Si vous ne croyez pas en vous, alors comment d’autres personnes le pourraient.
5. Restez calme.
Si quelqu’un vous fait une remarque négative à propos de votre travail ou de la façon dont vous le faites, il est possible que vous réagissiez négativement, que cela vous rende plus rigide quant aux actions des autres personnes et qu’au bout du compte vous vous punissiez vous-même à cause de leur mauvais comportement. Vous devriez essayer de ne pas perdre votre sang-froid, car c’est vous qui êtes responsable de vos actions, et c’est donc vous qui en souffrirez les conséquences. Si cela est dur de garder son calme, vous devriez toujours vous souvenir qu’au final c’est vous qui perdrez si vous n’apprenez pas la leçon.
6. Vivez le moment présent.
Soyez satisfait de l’endroit où vous vous trouvez et ne remettez pas votre joie à plus tard simplement parce que vous attendez le bon moment pour briller. Quelquefois, le voyage est plus important que le but lui-même.
Tout le monde ne s’est pas réveillé ce matin et tout le monde n’ira pas dormir ce soir. La vie ne garantit rien, ce qui signifie que vous devriez essayer de vous imprégner du moment présent et apprécier ce voyage qu’est la vie. Ce n’est pas toujours facile, et cela est même assez difficile, mais c’est vous et vous seul qui faites les choix concernant votre vie.
Comme vous pouvez le voir, tous ces conseils sont liés à l’AMP dans votre vie, mais n’oubliez pas que si vous trouvez un bon équilibre dans votre vie personnelle, alors ce sera également bien plus facile d’être AMP sur votre lieu de travail. En résumé, commencez à équilibrer votre vie personnelle car de cette manière-là il sera plus facile d’en faire de même au travail.

Egle

Comment se comporter dans un nouvel emploi

Notre comportement est certainement ce qui nous définit aux yeux des autres. Dans notre vie, tout dépend de la façon dont nous nous comportons avec les autres. Dans le milieu du travail, c’est sans doute la première chose qui attire l’attention de notre patron. Il faut en effet se souvenir que durant le processus de recrutement, les recruteurs accordent beaucoup d’importance à votre attitude. Pour cette raison, il est essentiel de faire bonne impression dès le premier instant, et d’ensuite maintenir cette bonne impression qui vous aura valu l’emploi.
Ne pensez pas à votre comportement comme à quelque chose pour impressionner vos supérieurs. Gardez en tête que c’est aussi le meilleur moyen d’établir de bonnes relations avec vos collègues et d’établir un environnement positif au bureau.
Voici quelques conseils afin de vous aider pour votre premier jour dans l’entreprise. Commencez avec ces conseils, améliorez votre attitude et donnez toujours le meilleur de vous-même.

1. Ne soyez jamais en retard

Arrivez toujours au travail en forme, enthousiaste et alerte. Votre cerveau et votre corps ont besoin de repos afin de gérer la journée de boulot. De plus, une attitude négligée n’impressionnera pas vos supérieurs et sera interprétée comme de la superficialité et un manque d’intérêt vis-à-vis de votre travail.

2. Soyez vous-même

Ne prétendez pas être différent et, surtout, ne mentez pas sur vos capacités car cela vous créerait une mauvaise image si vous êtes découvert. Au contraire, souvenez-vous que s’ils vous ont choisi c’est parce que vous avez quelque chose à offrir qu’ils apprécient. Souvenez-vous aussi que vous êtes là pour continuer à vous améliorer dans votre secteur, alors…

3. …ayez confiance en vous mais restez humble

Quand vous commencez un nouveau travail il y a toujours plein de choses à apprendre, mais ne soyez pas pour autant effrayé. Affrontez chaque situation avec détermination et confiance. Souvenez-vous simplement de garder une attitude humble, car être prétentieux n’est pas une bonne carte à jouer.

4. Essayez de vous faire accepter par vos collègues le plus tôt possible

…et d’être disponible d’engager conversation et confrontation. C’est très important de faire partie d’un groupe. Si vous ne savez pas comment vous impliquer au début, vous pouvez essayer de socialiser avec vos collègues durant les pauses.

5. La communication est prioritaire

Soyez sûr d’avoir bien compris vos tâches. Si vous ne comprenez pas ou si vous rencontrez des difficultés, alors parlez à vos collègues ou à vos supérieurs mais essayez de ne pas les ennuyer avec cela trop souvent.

6. Travaillez dur pour gagner la considération de vos collègues et de vos supérieurs

Montrez votre enthousiasme sans entrer dans l’exagération. Vous devez toujours rester sérieux, professionnel, sûr de vous et de confiant. Donnez-vous au maximum pour offrir un travail d’une qualité irréprochable.

7. Respectez les autres

Soyez respectueux des autres et de leur travail. Si vous les respectez, alors ils vous respecteront aussi. Être impoli et irascible ne vous aidera ni à faire bonne impression ni à créer une ambiance amicale au travail.

8. Ne soyez pas timide

Durant les réunions, séances de brainstorming et ateliers, ne soyez pas timide, mais au contraire soyez actif et plein d’initiative. Partagez pensées et opinions, mais toujours de manière respectueuse.

9. Utilisez une AMP (attitude mentale positive)

Une AMP vous aidera à éviter l’irritabilité et l’anxiété afin d’attaquer votre jourrnée de travail de meilleure humeur.

10. Affrontez chaque problème avec esprit et intelligence

Il y a toujours une solution à chaque problème, et il vous suffit donc de la trouver. Gardez votre calme et prenez votre temps si la situation l’exige, mais n’abandonnez jamais et ne devenez jamais négatif sous l’effet de la frustration, car cela aurait l’effet inverse et augmenterait la difficulté. Souvenez-vous que c’est en forgeant qu’on devient forgeron. De plus, être capable de travailler efficacement dans de nouvelles situations ou sous pression impressionnera vos supérieurs.

Dernier point, mais pas le moindre, faites attention à votre tenue vestimentaire. Porter des vêtements inappropriés, et par-dessus tout au début de votre contrat, pourrait nuire à votre image et à votre réputation. Des vêtements sobres feront l’affaire. Avec le temps, vous comprendrez comment mieux vous habiller en regardant les tenues de vos collègues.

Expérience d’une vie

Avant d’aller à l’université ou autre, la plupart des étudiants sont protégés au sein du cocon familial. Ils sont souvent naïfs et n’imaginent pas encore ce que leur réserve l’avenir. C’est seulement lorsque nous arrivons à l’université que nous sommes livrés à nous-mêmes afin de gagner en expérience pour notre futur emploi de rêve.
A ce moment-là, les étudiants gagnent donc en indépendance et deviennent conscients que chacune des prochaines étapes de leur vie sera importante pour leur avenir. Aussi, bien qu’ils arrivent généralement à l’université avec plus ou moins le même bagage, c’est pourtant à ce moment précis qu’ils empruntent des chemins différents.

Emploi étudiant ou petits boulots

Tout d’abord, les étudiants sont souvent forcés de travailler durant leurs études universitaires pour subvenir à leurs besoins. L’expérience professionnelle est donc rarement, sinon jamais, très excitante avant d’avoir obtenu un diplôme universitaire, mais est un premier aperçu du monde du travail. Elle peut donc servir de motivation pour obtenir un diplôme universitaire – car son seul vrai intérêt est d’observer et d’apprendre la hiérarchie d’entreprise – pour ensuite avoir la possibilité de décrocher un emploi plus intéressant. Il est également possible de s’y faire des contacts qui pourront par la suite vous aider à trouver d’autres emplois.

Stages
Ensuite, les étudiants sont souvent tenus de trouver un stage en entreprise, qui est un très bon moyen de découvrir à quoi pourra ressembler leur futur emploi. Un stage est une expérience professionnelle de plusieurs mois dans une entreprise dans laquelle vous pourriez vous voir offrir un CDI si les deux parties sont de cet avis. Cette expérience est très enrichissante étant donné que le travail est censé être étroitement lié à votre domaine d’études afin de vous aider à y développer de nouvelles compétences, et ainsi de pouvoir établir un rapport de stage incluant toutes les choses faites et apprises durant le stage. Vous serez ensuite prêt à entrer dans la vie professionnelle. Pour toutes ces raisons, se faire des contacts durant le stage peut être assez important.

Erasmus

Finalement, la dernière expérience avant la fin de vos études – ou moment agréable – est Erasmus. Erasmus est un programme d’échange ayant pour but d’améliorer votre pratique d’une langue ainsi que vos connaissances d’une – ou plusieurs – cultures étrangères. Cela dure de 1 à 2 semestres selon l’accord de l’université. De plus, étant un étudiant étranger, les cours auxquels vous assisterez ne seront pas très difficiles – souvent des cours de première année – et vous laisseront suffisamment de temps pour rencontrer de nouvelles personnes, faire la fête et visiter le pays. Ce qu’il est important de se rappeler est qu’Erasmus est une nouvelle expérience intense et de longue durée que vous partagerez avec de nouvelles personnes, et que vous serez donc plus à même de créer de fortes affinités avec ces personnes.
Cependant, cela peut entraîner une dépression aussi connue sous le nom de “déprime post-Erasmus”. En effet, abandonner cette nouvelle vie créée loin de la famille, ainsi que tous les liens créés avec les nouvelles personnes est difficile ; après une année à établir une vie nouvelle, après avoir vécu tant de nouvelles expériences et aussi s’être habitué à devenir un étranger, revenir à votre style de vie précédent peut être très déboussolant.

Toutes ces expériences vécues, vous devriez être capable d’entrer dans la vie professionnelle avec une solide connaissance de ce qui vous attend.

Conflit culturel – que pouvons-nous apprendre de la vie communautaire

La plupart des stagiaires et des étudiants habitent généralement dans de petites familles, avec un petit ami/une petite amie, ou complètement seule ; donc lorsque l’on se trouve entouré de gens à tout moment, c’est un changement radical, surtout quand les autres sont de divers horizons culturels. Cela dit, toutefois, chaque nouvelle situation qui représente un défi peut nous apprendre quelque-chose sur nous-mêmes ou sur les autres cultures.

Recharger vos batteries
Certaines cultures soulignent plus l’importance de la collectivité et de la communauté que d’autres. Au cœur de ces cultures, il est normal de passer du temps et de partager des moments de convivialité ensemble, tandis que dans les autres cultures, le respect pour la vie et la propriété privée sont plus importants. Si vous êtes membre du premier groupe, la vie communautaire est probablement plus facile et moins épuisante pour vous parce que vous puisez votre énergie des interactions avec d’autres personnes. Membres des cultures individualistes – même s’ils s’amusent généralement en la présence de leur amis – ont besoin de passer du temps seul pour recharger leur batteries. Cependant, il est essentiel de ne pas vous isoler. Il ne faut pas participer à toutes activités ou vous rendre à toutes les fêtes, mais au moins préparez un repas et mangez avec les autres ou suggérez à vos colocataires de regarder un film ensemble au lieu de le regarder tout seul dans votre chambre. Si vous partagez une chambre, il sera nécessaire de trouver des alternatives afin de vous retrouver seul. Par exemple, aller faire du jogging fait d’une pierre deux coups: vous passez du temps seul tout en faisant de l’exercice et en améliorant votre santé.

Apprendre à faire des compromis
Plus nombreux sont ceux qui sont impliqués dans un processus décisionnel, plus il est difficile de trouver un consensus acceptable pour tous. Ces décisions peuvent être triviales, telles que le choix des repas ou de l’activité du week-end. S’il est presque impossible de trouver la solution parfaite, on peut toujours en trouver une qui soit acceptable pour les personnes concernées. La clé est d’être disposé à faire des compromis et de ne pas être obstiné – évitez d’être apathique aussi. Communiquez clairement vos opinions, au lieu de simplement hausser les épaules ou de ne pas vous soucier du résultat. Trouver un compromis quand les personnes expriment des avis opposés est difficile; pourtant, trouver une solution sans un point de vue clair dès le début est impossible.

Sortir des sentiers battus
Votre horizon culturel agit un peu comme une paire de lunettes psychologiques déterminant la façon dont vous percevez le monde et les actions et les mots des gens. Il est impossible d’imaginer la manière dont les autres personnes perçoivent le monde extérieur. Deux personnes peuvent désigner une couleur par le même nom, mais ce n’est pas certain qu’elles la voient de la même façon. De même, nous pouvons utiliser les mêmes mots dans une situation mais leur attachons des idées mentales différentes formées par nos cultures. Bien que nous ne puissions pas modifier notre perception du monde entier, il est encore possible de prendre conscience du fait que notre perception des choses n’est ni la seule ni la meilleure. Dans une situation peu claire, c’est mieux de demander à quelqu’un d’autre une explication. De cette façon, vous pouvez éviter tout malentendu et conflit potentiel. L’autre personne sera heureuse de partager des aspects de sa culture, et vous aurez la possibilité d’acquérir de nouvelles connaissances et d’élargir vos horizons.

La vie communautaire porte en elle le risque considérable de conflits, mais si vous êtes prêt à faire des compromis et savez que votre mode de pensée n’a ni raison, ni tort, mais est simplement différent, elle est une occasion d’apprendre beaucoup les uns des autres. Vous deviendrez tolérant et ouvert d’esprit en interagissant avec des membres d’autres cultures, ce qui sera bénéfique pour votre carrière future. Être un caméléon international, qui sait faire le médiateur entre différentes cultures, est une compétence très recherchée sur le marché du travail contemporain.

Coopération contre compétition : stage contre études académiques

Nous savons tous comment cela fonctionne. Nous savons tous qu’argent signifie pouvoir et que pouvoir signifie argent. Nous savons tous que personne ne donne rien gratuitement. Nous savons tous que le succès n’est acquis qu’à travers combat et lutte. En effet, nous utilisons le requin pour représenter le patron ou l’avocat de renom, pas le chaton.
La question est : cette agressivité est-elle nécessaire pour atteindre vos objectifs ?
Depuis notre enfance, nous sommes évalués. Nous sommes divisés entre les niveaux A, B et C, et en Italie, la façon dont on se comporte est également évaluée et l’on reçoit un nombre entre 5 et 10 selon que notre comportement est acceptable ou non. Les tests et examens sont toujours individuels et ont pour but de juger notre préparation ainsi que nos compétences d’analyse. Les professeurs fomentent cette compétition entre élèves, les incitant à travailler dur et à faire de leur mieux individuellement, et non pas de façon solidaire. Dans ce système, égoïstes et arrivistes sont récompensés comme compétences-clés pour le succès. La compétition académique, cependant, n’est pas le seul moyen d’atteindre vos objectifs. C’est très improbable que vous travailliez seul en face d’un ordinateur, sans partager avec vos collègues ou le prestataire de service ou des clients, à moins que vous soyez un hikkikomori. C’est la raison pour laquelle vous avez besoin de savoir comment travailler au sein d’une équipe et de savoir gérer une “session brainstorming”, obtenir le meilleur de chaque membre du groupe, communiquer avec un groupe aussi bien qu’avec chacun individuellement, savoir apporter des corrections avec gentillesse ainsi que savoir motiver vos collègues. Le rôle que vous incarnez dans une équipe n’est pas important car vous avez de toute façon besoin d’échanger et de coopérer avec tout le monde. Vous pouvez perfectionner ces compétences grâce à la lecture de livres, mais c’est quelque chose que vous apprendrez sur votre lieu de travail plutôt qu’à la bibliothèque.
Le meilleur endroit pour s’améliorer est le monde réel, dans un vrai bureau, avec un stage. En fait, plus tôt vous apprendrez à rassembler différentes parties d’un projet commun, à soumettre des problèmes et à réussir à les résoudre, plus facile sera votre insertion professionnelle. Vous aurez besoin d’une attitude mentale différente : au boulot, il n’y a ni notations ni professeurs, mais des responsables et la satisfaction du client. Dans un bureau, vous ne trouverez pas de tuteur payé à écouter les soucis que vous rencontrerez, mais vous devrez les affronter seul (ou en essayant d’en parler à votre supérieur ou à vos collègues). Je sais que ce n’est pas une étape facile, mais la pratique est le meilleur des tremplins. Un stage est comme un entraînement, une préparation pour votre futur : un vrai emploi, mais avec moins de responsabilités (toutes les tâches à effectuer ainsi que l’engagement sont, néanmoins, les mêmes que pour un emploi rémunéré).
Nous, en tant qu’Internship UK, sommes capables de vous fournir un stage parmi une large gamme de domaines différents : traduction, mercatique, média, développement IT, ressources humaines, gestion, et de nombreux autres. En améliorant vos compétences professionnelles et communicatives dans un cadre sûr et protégé, vous apprendrez à gérer différentes tâches sans avoir peur de vous faire congédier !
De plus, vous réaliserez rapidement qu’être compétitif n’est pas la seule issue. Aider vos collègues et recevoir des conseils de leur part en retour est aussi important que d’être indépendant et capable de travailler par soi-même. Au lieu d’étudier tout seul dans votre chambre (luttant contre le désir flambant de brûler vos livres), vous serez entouré d’étudiants avec qui vous pourrez échanger des énergies, des idées, des rires et des problèmes. Rejoignez-nous afin d’améliorer votre employabilité, votre développement personnel et de vivre une expérience mémorable.
Arrêtez de rivaliser avec les autres et souvenez-vous que nous luttons tous avec le même réveil chaque matin!